LCA - Une production céréalière de plus de 180 000 qx attendue

production céréalière

Ghardaïa

Une production céréalière de plus de 180 000 qx attendue

Par: 

La production prévisionnelle céréalière au titre de la campagne agricole 2016-2017 devrait atteindre dans la wilaya de Ghardaïa 180 240 quintaux, en hausse de plus de 27% , par rapport à la campagne précédente, a appris mercredi l’APS du responsable des statistiques à la Direction des services agricoles (DSA).

Les estimations font état d’une répartition de la production entre 171 500 qx de blé dur et 8 740 qx d’orge, a précisé Khaled Djebrit. La campagne moissons battage, qui débutera la fin du mois de mai en cours, ciblera une superficie de 4 196 hectares dont 3 789 ha réservés au blé dur et 380 ha à l’orge, a-til signalé en ajoutant que ces superficies emblavées sous pivots sont, pour la plupart, situées dans la wilaya déléguée d’El-Menea, une région riche en ressources hydriques au sud de la wilaya de Ghardaïa.

Les emblavements de céréales dans la wilaya de Ghardaïa ont augmenté de plus de 25%, passant de 3 334 ha durant la saison agricole précédente à 4 169 ha durant la saison actuelle, a-t-il fait savoir précisant que l’état végétatif des céréales est jugé «bon» pour l’ensemble des superficies labourées. La production céréalière attendue enregistrera une augmentation «notable» par rapport à la saison dernière qui a été marquée par une récolte de 139 000 quintaux, selon M. Djebrit qui a fait part de la disponibilité des semences et du suivi des itinéraires techniques des cultures céréalières entrepris par les services phytosanitaires dans le cadre de la vulgarisation des techniques agricoles.

Les services agricoles de la wilaya de Ghardaïa s’attendent à un rendement moyen de près de 50 quintaux à l’hectare pour le blé dur et 30 qx /ha pour l’orge. Des moyens conséquents sont mobilisés pour assurer le bon déroulement de cette campagne, dont une quinzaine de moissonneuses à sac et bac, des camions de transport appartenant à la coopérative des céréales et des légumes secs (CCLS) de Laghouat, chargée de la collecte de la production, a-t-on fait savoir à la DSA.

Un hangar de collecte couvert, d’une capacité de 90 000 quintaux, a été réalisé à l’entrée nord de la ville d’El-Menea et sera mis en service pour le stockage des céréales, a-t-on révélé. La DSA a, par ailleurs, mis en place une commission composée de tous les partenaires du secteur de l’agriculture pour assurer le bon déroulement des moissons et accompagner et sensibiliser les céréaliculteurs sur la nécessité d’éliminer les plantes parasites.

Lu 1416 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

4 000 retraits de permis en un mois

Sécurité routière à Alger

4 000 retraits de permis en un mois

Le e-commerce bientôt encadré

Un projet de loi au niveau de l’APN

Le e-commerce bientôt encadré

ville touristique ou dépotoir ?

Aïn Tagouraït (Tipasa)

ville touristique ou dépotoir ?

Le verbe «gaspiller» conjugué à tous les temps

Journée mondiale contre le gaspillage alimentaire

Le verbe «gaspiller» conjugué à tous les temps

L’Ordre des médecins se dit inquiet

Insécurité dans les hôpitaux

L’Ordre des médecins se dit inquiet

Le problème sera résolu à l'horizon 2020

Necib au sujet du rejet des eaux usées à Alger

Le problème sera résolu à l'horizon 2020

270 000 logements à réaliser en 2018

Ils concerneront les formules AADL, LPA et ruraux

270 000 logements à réaliser en 2018

La Trésorerie de la Cnas bat de l’aile !

Avec 12 milliards de DA remboursés rien que pour les arrêts de maladie

La Trésorerie de la Cnas bat de l’aile !

En bonne voie, selon Xavier Driencourt

Projet d’usine de Peugeot en Algérie

En bonne voie, selon Xavier Driencourt

«L’APN assumera sa responsabilité»

Financement non conventionnel, inflation, gaz de schiste

«L’APN assumera sa responsabilité»

10 185 médecins algériens exercent en France

Ils représentent 38% des étrangers installés à Paris

10 185 médecins algériens exercent en France