LCA - Saisie de marchandise prohibée d’origine israélienne

Port d’Annaba ph: archive

Port d’Annaba

Saisie de marchandise prohibée d’origine israélienne

Les services des Douanes opérant au niveau du port d’Annaba ont procédé durant les derniers jours à la saisie d’une marchandise d’origine israélienne consistant en une carte électronique importée de France, entre autres équipements de télécommunication, par un opérateur
économique, a indiqué un communiqué des services des Douanes parvenu hier à notre rédaction.


«La marchandise en question a été découverte lors de la visite physique minutieuse effectuée par les agents des Douanes dans le cadre du traitement de la déclaration en douane relative à cette opération d’importation.

C’est alors qu’il a été constaté que le produit découvert portait la mention «Made in Israël», sur l’emballage et sur le produit lui-même. La valeur de ce dernier a été estimée à 80 113,16 DA», ajoute ledit communiqué signé par le chef d’inspection des Douanes à Annaba, Reda Mehafdi.

Il est important de rappeler que les services des douanes avaient auparavant pu déjouer des tentatives d’introduction sur le territoire national de produits d’origine israélienne, pour lesquels des procédures ont été établies et transmises aux services de la justice.
Il s’agit de la saisie de 58 colis le mois de décembre 2016, renfermant 5 815 joggings pour enfants, importés de Chine et portant la mention «Made in Israël ».

Il s’agit également de la saisie le mois de janvier 2017 de 515 filtres (filtres à air, filtres à l’huile, filtres à essence), importés de Chine et portant la même mention. Il est important de souligner, par ailleurs, que les services des Douanes à Annaba ont pu constater plusieurs infractions à la législation permettant ainsi la saisie plusieurs types de produits prohibés et des quantités importantes de ces derniers : psychotropes y compris l’Ecstazy, produits sensibles (caméras de surveillance, drones, appareils de télécommunication, brouilleurs, cartouches/balles, pétards et produits pyrotechniques, tractes subversifs,…etc.

Lesdites opérations ont été effectuées au niveau du port d’Annaba, de l’aéroport Rabah-Bitat, un entrepôt public sous douanes, le centre de tri postal…etc., et ce, grâce aux efforts déployés
par les différents services (brigades des Douanes d’Annaba et Guelma, l’inspection du contrôle des opérations commerciales, la recette principale des Douanes, services de contrôle du centre de tri postal…etc.) pour la lutte contre toutes les formes de fraude et de
contrebande.

Lu 96 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Concert de musique andalouse à Alger

A la mémoire de Cheikh Abdelkrim Dali

Concert de musique andalouse à Alger

Le hacker arrêté à Batna et assurance d’Algérie Télécom

Soupçonné d’avoir piraté le système d'information d'Algérie Télécom

Le hacker arrêté à Batna et assurance d’Algérie Télécom

Même croissante, rien n’est encore acquis

Coopération algéro-française

Même croissante, rien n’est encore acquis

L'Algérie a franchi de «grands pas»

Développement et protection sociale

L'Algérie a franchi de «grands pas»

936 projets touristiques pas encore lancés

Sur 1 800 retenus au niveau national

936 projets touristiques pas encore lancés

Une contribution essentielle mais à quel prix ?

L’apport du privé peut s’avérer dans l’essor national

Une contribution essentielle mais à quel prix ?

Une victoire sans la manière

Algérie-Centrafrique

Une victoire sans la manière

Les lobbies de l’importation pointés du doigt

Retard dans l’application du Pacte national économique 

Les lobbies de l’importation pointés du doigt

Une ville riche en potentialités, pauvre en initiative et volonté

Le climat des affaires à Bou-Saâda

Une ville riche en potentialités, pauvre en initiative et volonté

Une lumière qui s'éteint

Bou-Saâda avant et après

Une lumière qui s'éteint