LCA - Protestation des producteurs de Guelma

Tomate industrielle

Protestation des producteurs de Guelma

Par: 

Plusieurs centaines de producteurs de tomate industrielle se sont rassemblés, mardi, devant le siège de la wilaya pour réclamer l’intervention d’urgence des autorités locales pour trouver une solution au problème du déficit en eau qui menace leur récolte.

Venus de diverses communes, les protestataires, qui sont membres de l’association de wilaya des producteurs de la tomate industrielle, assurent que leurs plantations de tomate n’ont été arrosées depuis 15 jours en raison de l’arrêt du pompage vers leur périmètre irrigué des eaux du barrage de Bouhamdène dont le niveau aurait baissé à moins 15% cette saison. Ils ont également souligné que la solution alternative de recourir aux eaux du barrage de Sedrata (Souk Ahras) bute sur des problèmes de perturbation des approvisionnements.

Le mouvement de protestation a démarré de la commune de Boumehra concentrant le plus grand nombre de producteurs de tomate rejoint par les tomaticulteurs des autres communes dont Belkheir, Guelma, Bouchegouf et Hammam Debagh. Son objectif, selon ces producteurs, est de sensibiliser les responsables de la gravité de la situation due au manque d’eau d’irrigation sans laquelle les plants risquent de mourir notamment en cette période cruciale de croissance.

Le directeur des services agricoles par intérim, Sebti Ghedjati, a indiqué que les eaux d’irrigation seront pompées à partir de mercredi (hier) vers diverses zones de culture de tomate, affirmant que les autorités de wilaya et du secteur déploieront les efforts nécessaires pour garantir le succès de la saison agricole en cours. Pôle de culture de la tomate industrielle, Guelma a réservé cette saison 4 000 hectares à cette spéculation avec un objectif de production de 3,217 millions quintaux.

Lu 332 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

On en jugera sur les faits

Actuel gouvernement : changement de cap ou pas

On en jugera sur les faits

Mais est-ce suffisant ?

Une production céréalière en augmentation

Mais est-ce suffisant ?

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

Des spécialistes déplorent la logique de «pression» de l’ancien gouvernement

«L’impératif d’aller vers plus d’ouverture économique»

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Karim Ouamane, DG de l’Agence nationale des déchets (AND) 

«L’improvisation n’est plus de mise dans le domaine de la gestion des déchets…»

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati

Traitement des effluents dans l'industrie

Une priorité à inscrire en haut de l’agenda de Fatma Zohra Zerouati

Le Président de la république nomme les membres du gouvernement

communique de la présidence:

Le Président de la république nomme les membres du gouvernement

D’éventuelles subventions directes seront octroyées à la presse écrite

Une commission du ministère des Finances a récemment planché sur le dossier

D’éventuelles subventions directes seront octroyées à la presse écrite

Entre vœux des travailleurs et équilibre financier

La nouvelle loi de départ à la retraite

Entre vœux des travailleurs et équilibre financier

Bouteflika met fin aux fonctions de Tebboune et nomme Ouyahia Premier ministre

communiqué de la Présidence de la République:

Bouteflika met fin aux fonctions de Tebboune et nomme Ouyahia Premier ministre

Le talon d’Achille reste indiscutablement la pluviométrie

Les surfaces irriguées ont atteint 15% de la surface agricole utile (SAU)

Le talon d’Achille reste indiscutablement la pluviométrie