LCA - Le grand flou de Donald Trump sur le conflit israélo-palestinien

Le grand flou de Donald Trump sur le conflit israélo-palestinien

Proche-Orient

Le grand flou de Donald Trump sur le conflit israélo-palestinien

Le président américain, qui n’a cessé de mettre en scène sa proximité avec Israël, a achevé sa visite sans préciser ses intentions pour parvenir à la paix.

Beaucoup de pompe et d’optimisme, mais rien de concret. La visite de 28 heures de Donald Trump en Israël, agrémentée d’un bref passage en Cisjordanie, s’est conclue mardi 23 mai comme elle avait commencé : dans le flou. Le président américain a multiplié les gestes symboliques destinés à ravir ses hôtes israéliens. Il s’est incliné devant le mur des Lamentations, il a effectué la visite traditionnelle à Yad Vashem pour rendre hommage aux victimes de l’Holocauste. Mais il n’a dessiné ni méthode, ni calendrier, ni horizon pour permettre de relancer des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens.

Le président des Etats-Unis n’a jamais fait référence à une solution à deux Etats, à la colonisation israélienne, encore moins à l’occupation, dont le 50e anniversaire sera commémoré dans quelques jours. En revanche, il a usé jusqu’à satiété du mot « paix », un terme consensuel qui ne fâche personne. Le discours de Donald Trump au musée d’Israël, point d’orgue de sa visite, était très attendu mardi. Il n’a livré aucune surprise, à la grande satisfaction de Benyamin Nétanyahou. Le président américain a rendu un long hommage au peuple juif et à ses liens millénaires avec la ville de Jérusalem, assurant que son administration « sera [it] toujours aux côtés d’Israël ».

Donald Trump s’est félicité de l’entretien qu’il avait eu dans la matinée avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à Bethléem, en Cisjordanie. « Je peux vous dire qu’il est prêt à parvenir à un accord de paix, a-t-il assuré. Faire la paix ne sera pas facile. Nous le savons tous. Les deux parties devront faire face à des décisions difficiles. »

Lu 364 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Raouia pointe du doigt les commerçants

Démentant la responsabilité de la planche à billets dans la hausse prix

Raouia pointe du doigt les commerçants

Une bonne année pour les banques

8 400 milliards de DA de crédits accordés en 2017

Une bonne année pour les banques

Benmeradi relance les licences d’importation

Après avoir été bloquées

Benmeradi relance les licences d’importation

Le vaccin made in Algeria dans 3 ans

Création d’une société mixte algéro-française

Le vaccin made in Algeria dans 3 ans

Le Président Bouteflika est «parfaitement en forme»

Jean-Yves Le Drian, MAE français

Le Président Bouteflika est «parfaitement en forme»

Ouyahia courtise les Algériens de l’étranger

Des mesures incitatives annoncées à leur faveur

Ouyahia courtise les Algériens de l’étranger

Le général à la retraite Mohamed Attailia est mort

à l’âge de 86 ans 

Le général à la retraite Mohamed Attailia est mort

Signature prochaine d’une charte entre le FCE et Ouyahia

Mise en œuvre du partenariat public-privé

Signature prochaine d’une charte entre le FCE et Ouyahia

A quoi veut jouer Trump ?

Statut de Jérusalem

A quoi veut jouer Trump ?

La coopération économique et sécuritaire au menu

Ahmed Ouyahia aujourd’hui à Paris

La coopération économique et sécuritaire au menu