LCA - l'Algérie appelle à "une reforme exhaustive" qui accorde 2 sièges à l'Afrique

Conseil de sécurité ph: archive

Conseil de sécurité:

l'Algérie appelle à "une reforme exhaustive" qui accorde 2 sièges à l'Afrique

Par:  aps

L'Algérie a souligné à New York la nécessité d'entreprendre "une réforme exhaustive" du Conseil de sécurité qui corrige l'injustice faite à l'Afrique, soutenant l'accession du continent à deux sièges permanents.

S'exprimant lors de la première réunion du groupe de travail en charge des négociations intergouvernementales sur la question de la représentation équitable au Conseil de sécurité, le représentant permanent adjoint, l'ambassadeur Mohamed Bessedik, a prononcé une déclaration au nom de la délégation algérienne dans laquelle il a mis en exergue l'importance d'une réforme exhaustive de ce principal organe de l'ONU.

L'ambassadeur a expliqué que cette réforme doit porter sur les questions essentielles liées aux cinq chapitres que sont les catégories de membres, la représentation géographique, la taille du Conseil de sécurité élargi et ses méthodes de travail, la relation entre le Conseil de sécurité et l'Assemblée générale, et la question du droit de veto.

  1. Bessedik a exprimé, à ce propos, l'appui de l'Algérie à la déclaration faite par le représentant permanent du Sierra Léone, en sa qualité de coordonnateur du Comité des dix Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union Africaine sur la réforme du Conseil de sécurité (C.10).

Il a rappelé, à cet égard, l'importance du Consensus d'Ezulwini dans le cadre duquel les chefs d'Etat et de gouvernement africains réclament deux sièges en tant que membres permanents et deux sièges additionnels en tant que membres non-permanents.

Et de souligner, par la même occasion, qu'une représentation géographique équitable avec une expansion dans les deux catégories des membres du Conseil de Sécurité permettra de rehausser la légitimité du Conseil à la fois tant au sein des Etats membres qu'au sein de l'opinion publique internationale.

Il a recommandé de voir le déroulement des négociations disponibles sur le webcast des Nations Unies, confortant ainsi la transparence de ses travaux.

  1. Bessedik a regretté que le document issu de la précédente session des négociations intergouvernementales n'ait pas reflété la position africaine commune qui a pourtant rallié une large acceptation politique lors de la précédente session.

Quant à la sélection des représentants, il a, de nouveau, lancé un appel pour "cesser d'instrumentaliser cette question" en précisant que cette décision est du seul ressort de l'Union africaine qui dispose de ses propres mécanismes en matière de sélection des candidats pour les postes à pourvoir au sein des organisations multilatérales, y compris au sein du système des Nations Unis.

Lu 56 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Concert de musique andalouse à Alger

A la mémoire de Cheikh Abdelkrim Dali

Concert de musique andalouse à Alger

Le hacker arrêté à Batna et assurance d’Algérie Télécom

Soupçonné d’avoir piraté le système d'information d'Algérie Télécom

Le hacker arrêté à Batna et assurance d’Algérie Télécom

Même croissante, rien n’est encore acquis

Coopération algéro-française

Même croissante, rien n’est encore acquis

L'Algérie a franchi de «grands pas»

Développement et protection sociale

L'Algérie a franchi de «grands pas»

936 projets touristiques pas encore lancés

Sur 1 800 retenus au niveau national

936 projets touristiques pas encore lancés

Une contribution essentielle mais à quel prix ?

L’apport du privé peut s’avérer dans l’essor national

Une contribution essentielle mais à quel prix ?

Une victoire sans la manière

Algérie-Centrafrique

Une victoire sans la manière

Les lobbies de l’importation pointés du doigt

Retard dans l’application du Pacte national économique 

Les lobbies de l’importation pointés du doigt

Une ville riche en potentialités, pauvre en initiative et volonté

Le climat des affaires à Bou-Saâda

Une ville riche en potentialités, pauvre en initiative et volonté

Une lumière qui s'éteint

Bou-Saâda avant et après

Une lumière qui s'éteint