LCA - plus d'adhésions à l'accord sur la cessation des hostilités

PH: archive

Syrie:

 

plus d'adhésions à l'accord sur la cessation des hostilités

Par: 

La reprise par les forces syriennes de la réserve de Talila dans la banlieue-est de Palmyre, les tirs de missiles  iraniens à Deir Ezzor, zone de repli des groupes de l'organisation terroriste autoproclamée (EI/Daech), et la destruction dans l'air d'un avion de l'armée syrienne par la Coalition internationale dans la banlieue-sud de Raqqa, ont constitué les derniers faits saillants de la situation en Syrie.

A cela s'ajoutent d'autres signes d'une évolution positive dans le pays surtout avec l'adhésion de nombreuses localités syriennes à  l’accord sur la cessation des hostilités.

Depuis l'annonce début mai dernier, à Astana, de l'accord sur la cessation des hostilités, par la Russie, Turquie et l'Iran, le nombre de localités l'ayant signé a atteint 1 717. Le ministère russe de la Défense a affirmé que huit accords sur l'adhésion au régime de cessation des hostilités ont été signés dans les gouvernorats d’Alep et de Hama ces dernières 24 heures.

Figurent parmi les signataires de l’accord, quatre groupes armés affiliés au groupe Ahrar al-Cham à Alep. Une évolution qui mettra en dérive le groupe terroriste EI/Daech qui ne cesse d'essuyer des défaites cuisantes, estiment les observateurs.

A Deir Ezzor, des unités de l'armée syrienne, appuyées par l'aviation russe, ont effectué une opération de qualité contre des positions de Daech dans la banlieue-est de Palmyre et se sont emparées de la réserve de Talila au sud du village d'Ark. L'opération s'est soldée par la neutralisation d'un certain nombre de terroristes du réseau et la destruction de leurs véhicules.

Dans la périphérie de la zone du Panorama, à Tell Brok, Matar, Tharda, dans le quartier de Houeiqa et à l’ouest de Iza’a dans le village d’Ayach, l'on fait état également de destruction dans des frappes intensives à l'artillerie des QG des positions de «Daech» et de l'élimination d'un certain nombre de terroristes.

La garnison de l'aéroport de Deir Ezzor a saisi, dans une opération de qualité, un véhicule «BMP» qui appartenait aux terroristes dans la périphérie de l’aéroport.

Un autre fait marquant durant la semaine, à savoir, les tirs de missiles iraniens à Deir Ezzor. Le département des relations publiques des Gardiens de la révolution iranienne a affirmé que «des missiles sol-sol tirés par les forces aérospatiales, étaient tombés sur un QG et un lieu destiné à piéger les véhicules appartenant aux terroristes.

Le département des relations publiques des Gardiens de la révolution iranienne a annoncé «l'élimination d'un certain nombre de terroristes et la destruction de leurs équipements et armes dans ces frappes».

Lu 40 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

L'APN adopte à la majorité le plan d'action du gouvernement

présenté par le Premier ministre, Abdelmadjid  Tebboune

L'APN adopte à la majorité le plan d'action du gouvernement

Flissi et Benbaziz passent en demi-finales

Boxe/Championnat d’Afrique 2017

Flissi et Benbaziz passent en demi-finales

El Othmani mise sur les régions

Equité territoriale (Maroc)

El Othmani mise sur les régions

Cesser les dépenses publiques et en appeler aux ressources du marché

Ce que déduisent les experts du plan d’action:

Cesser les dépenses publiques et en appeler aux ressources du marché

«Le prochain code de travail ne sera pas tendre avec les travailleurs»

Un ancien syndicaliste affirme:

«Le prochain code de travail ne sera pas tendre avec les travailleurs»

Cesser les dépenses publiques et en appeler aux ressources du marché

Ce que déduisent les experts du plan d’action

Cesser les dépenses publiques et en appeler aux ressources du marché