LCA - L’usine des plaquettes de frein inaugurée à Rouiba

Mahieddine Tahkout ph: archive

Financée à 100% par le groupe Tahkout

L’usine des plaquettes de frein inaugurée à Rouiba

L’industrie automobile s’installe en Algérie. Après l’implantation de plusieurs usines de montage de voitures à travers le pays, les investisseurs s’attaquent maintenant à la sous-traitance.  Le groupe privé Tahkout a inauguré, hier, son usine de production de plaquettes de frein, sise à Rouiba (W. d’Alger).


C’est le wali d’Alger Abdelkader Zoukh qui a donné le coup d’envoi officiel du démarrage de la production au niveau de cette usine qui est une première en Algérie. Le PDG du groupe Mahieddine Tahkout, présent à cette cérémonie d’inauguration, a fait savoir que ce projet entre dans le cadre du programme du président de la République Abdelaziz Bouteflika, qui encourage l’investissement local.

«Le Président Bouteflika insiste dans son programme sur la nécessité d’accompagner  les investisseurs nationaux dans leurs projets afin de satisfaire la demande locale et augmenter leurs capacités à l’export. Nous, le groupe Tahkout, appliquons son programme à la lettre», a-t-il déclaré à la presse en marge de l’inauguration de l’usine.

Concernant le financement de ce projet, Tahkout dira qu’il est financé à 100% par son groupe. «Cette unité 100% algérienne utilise 80% de matière première locale et seul le savoir-faire est sous la gestion d’une entreprise sud-coréenne», a-t-il souligné.  Il produira dès l’année prochaine près de 26 millions de plaquettes de frein, avec une moyenne de plus de 18 000 par jour.

«L’Algérie importe actuellement près de 30 millions de plaquettes de frein annuellement, l’entrée en production de notre usine réduira la facture d’importation de 66%», a-t-il estimé, avant d’ajouter que l’usine, qui assure des emplois pour 450 travailleurs, économisera de la devise pour le Trésor public.

Selon nos sources, une extension de cette usine devrait également produire des batteries dans un futur proche.

Il est à rappeler que l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout, est un opérateur privé qui active dans plusieurs domaines, à l’instar du transport du personnel (étudiants et voyageurs), transport de marchandises et concessionnaire automobile multimarques (Cima Motors), avant de se lancer dans le montage de voiture.

Il détient, en effet, l’usine de montage de Hyundai (Tiaret) en production déjà depuis une année. Les trois lignes de montage de cette usine assureront l’assemblage de quatre modèles : il s’agit notamment de l’Elantra, Santa Fe, de l’i10 et de l’emblématique Accent, dans sa version RB.

Le groupe Tahkout détient également une usine de montage et assemblage des véhicules de la marque japonaise Suzuki à Saïda. Deux modèles de véhicules touristiques la Suzuki Alto et la Swift sont assemblés dans cette usine.

Lu 206 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Le vaccin made in Algeria dans 3 ans

Création d’une société mixte algéro-française

Le vaccin made in Algeria dans 3 ans

Le Président Bouteflika est «parfaitement en forme»

Jean-Yves Le Drian, MAE français

Le Président Bouteflika est «parfaitement en forme»

Ouyahia courtise les Algériens de l’étranger

Des mesures incitatives annoncées à leur faveur

Ouyahia courtise les Algériens de l’étranger

Le général à la retraite Mohamed Attailia est mort

à l’âge de 86 ans 

Le général à la retraite Mohamed Attailia est mort

Signature prochaine d’une charte entre le FCE et Ouyahia

Mise en œuvre du partenariat public-privé

Signature prochaine d’une charte entre le FCE et Ouyahia

A quoi veut jouer Trump ?

Statut de Jérusalem

A quoi veut jouer Trump ?

La coopération économique et sécuritaire au menu

Ahmed Ouyahia aujourd’hui à Paris

La coopération économique et sécuritaire au menu

Macron veut de nouvelles relations avec les jeunes

Le dossier mémoriel en suspens

Macron veut de nouvelles relations avec les jeunes

Utilisation de 150 000 tonnes/an de sucre

Industrie de production de boisson

Utilisation de 150 000 tonnes/an de sucre

Une visite de courte durée

Macron aujourd’hui à Alger

Une visite de courte durée