LCA - Probable annulation du Salon international de l’automobile d’Alger

Probable annulation du Salon international de l’automobile d’Alger

La 20e édition était prévue pour septembre prochain

Probable annulation du Salon international de l’automobile d’Alger

Par: 

Les concessionnaires automobiles sont actuellement dans l’impossibilité de prendre part au Salon international de l’automobile d’Alger du fait des retards dans l’attribution des licences d’importation au titre de l’année 2017, a indiqué, à l’APS, un responsable à l’Association des constructeurs concessionnaires automobiles (ACC2A).

La tenue de la 20e édition du Salon international de l’automobile d’Alger, prévue pour septembre prochain, est écartée du fait que les quotas de licences qui devaient être attribués en avril dernier sont en instance jusqu’à ce jour, explique le responsable de la communication de l’ ACC2A, M. Riad Andalouci.

«Les concessionnaires automobiles sont donc dans l’impossibilité de participer à cette manifestation car, tout simplement, ils attendent toujours leurs quotas pour qu’ils puissent participer et répondre par la suite aux commandes exprimées par la clientèle», poursuit-il.

Avec les stocks déjà épuisés au niveau de la majorité des concessionnaires automobiles, même si le ministère du Commerce procéderait à l’ouverture des quotas dans un avenir proche, les concessionnaires ne pourront pas être au rendezvous de septembre car les opérations de l’importation nécessitent deux mois au minimum pour acheminer les véhicules (dédouanement, contrôle, homologation...) sans compter la préparation et les moyens logistiques énormes que nécessite un tel salon, relève-t-il.

Selon lui, le président de l’ACC2A, Sofiane Hasnaoui, a sollicité récemment l’avis des 40 concessionnaires automobiles sur cette question, et de par leurs réponses, «il est convaincu que les concessionnaires ne sont pas dans la mesure de participer dans des telles conditions».

Lu 627 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Gaïd Salah aujourd’hui à Bordj El-Bahri

Réunion d'orientation des responsables des structures de formation de l’ANP

Gaïd Salah aujourd’hui à Bordj El-Bahri

300 000 opérations de retraits en trois jours

Algérie Poste/ Carte Edahabia

300 000 opérations de retraits en trois jours

581 enseignants grévistes radiés et 19 000 mis en demeure

Le ministère de l’Education sévit

581 enseignants grévistes radiés et 19 000 mis en demeure

«Certains intellectuels s’opposent à l’enseignement de l’arabe en France»

Jack Lang, ancien ministre français de la Culture

«Certains intellectuels s’opposent à l’enseignement de l’arabe en France»

90 safranières ont déjà été créées

L’or rouge en Algérie

90 safranières ont déjà été créées

Un produit que la lourdeur administrative peut faire disparaître

Le couteau «Bou Saâdi»

Un produit que la lourdeur administrative peut faire disparaître

Le parent pauvre de l’économie nationale

Les métiers artisanaux en Algérie

Le parent pauvre de l’économie nationale

Michel Cornaton dénonce le «mensonge d'Etat»

Dans une «guerre sans nom»

Michel Cornaton dénonce le «mensonge d'Etat»

1,1 million de personnes assistées par l’Etat

Agence de développement social (ADS)

1,1 million de personnes assistées par l’Etat

Une percée et du potentiel

Industrie du textile et des cuirs

Une percée et du potentiel