LCA - tebboune présentera mardi le plan d'action du gouvernement

Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune PH: archive

devant le nouveaux parlement

tebboune présentera mardi le plan d'action du gouvernement

Par:  c.a

Un vaste programme pour l'amélioration du transport des voyageurs et des marchandises


Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, présentera aujourd’hui le plan d'action du gouvernement devant les membres de l'Assemblée populaire nationale (APN).

«Les travaux de l'APN se poursuivront en deux séances, la première à 10h00 sera consacrée à l'adoption de la liste des vice-présidents et la deuxième à 22h00 sera consacrée à l'audition du Premier ministre qui présentera le plan d'action du gouvernement devant les membres de l'APN, conformément à l'article 94 de la Constitution» ,a  indiqué, dimanche, un communiqué rendu public au terme d'une réunion de concertation tenue par le président de l'Assemblée, Saïd Bouhadja avec les présidents des groupes parlementaires.

Les travaux se poursuivront mercredi et jeudi avec un débat général sur le plan d'action du gouvernement, ajoute le même communiqué.

Le gouvernement déterminé à consolider les acquis sociaux dans un esprit d'équité et de justice sociale

Les acquis sociaux seront consolidés dans un esprit «d'équité et de justice sociale» en soutenant et en accompagnant les catégories défavorisées et fragiles de la société, selon le plan d'action du gouvernement qui sera présenté ce mardi devant les députés de l'Assemblée populaire nationale (APN).

«Si le gouvernement est résolument engagé dans la diversification de l'économie nationale pour la rendre de moins en moins dépendante des hydrocarbures, il est encore plus déterminé à consolider les acquis sociaux dans un esprit d'équité et de justice sociale en soutenant et en accompagnant les catégories défavorisées et fragiles de la société à travers la mise en place progressive de nouveaux mécanismes permettant le ciblage efficace des catégories éligibles aux aides de l'Etat», note le  document.

Ainsi et concernant la préservation du système national de sécurité sociale et de retraite, le gouvernement mettra l'accent notamment sur l'élargissement de la base cotisante au système national de sécurité sociale devant atteindre à terme 3 000 000 nouvelles affiliations par l'introduction de dispositifs inclusifs des nouvelles formes de travail de l'économie numérique des personnes actives occupées par le secteur informel, des personnes actives non occupées et du monde agricole.

Le gouvernement mettra également l'accent sur la création de la branche retraite complémentaire au sein de la CNR et de la Casnos aux fins de rehausser l'attractivité du système et réduire les non déclarations des assujettis et l'évasion sociale, la réactivation du processus de contractualisation entre les caisses de sécurité sociale et les établissements publics de santé.

Un vaste programme pour l'amélioration du transport des voyageurs et des marchandises

Un programme ambitieux est prévu pour l'amélioration du système de transport des voyageurs et des marchandises afin d'assurer une meilleure qualité de vie des citoyens et du développement socio-économique, indique le plan d'action du gouvernement pour la mise en œuvre du programme du président de la République, qui sera présenté mardi prochain devant l'Assemblée populaire nationale (APN.

Dans ce cadre, le gouvernement poursuivra la réalisation des grandes infrastructures routières, ferroviaires, portuaires et aéroportuaires, selon les moyens financiers mobilisés à cet effet.

En outre, un nouveau cadre juridique et organisationnel sera mis en œuvre pour assurer une meilleure préservation des investissements consentis et une gestion moderne des infrastructures dans le but de garantir un service public adapté à une demande multiforme de plus en plus exigeante, note le programme du gouvernement.

Pour le transport terrestre, le gouvernement se fixe comme objectif la diminution des disparités régionales par l'aménagement d'un réseau routier orienté vers le désenclavement des populations rurales, l'amélioration de l'accessibilité des régions éloignées et la desserte des zones frontalières du Grand-Sud.

A cet effet, un programme spécifique sera lancé au niveau des Hauts-Plateaux afin de promouvoir les potentialités pastorales et agricoles et d'améliorer la desserte du Sud et du Grand-Sud par la réalisation de connexions avec la transsaharienne.

Par ailleurs, le gouvernement s'attèlera à développer des actions de mise à niveau du transport terrestre par l'amélioration de la professionnalisation des opérateurs, la modernisation des gares, la promotion de l'inter-modalité, le déploiement du dispositif de lutte contre l'insécurité routière ainsi que la mise en place de la régulation économique et technique.

Dans le domaine du transport ferroviaire, le gouvernement prendra toutes les mesures tendant à augmenter l'efficacité du système ferroviaire à l'effet de proposer des services de transport de passagers et de marchandises de meilleure qualité en termes de fréquence, de temps de transport, de qualité (confort, fiabilité, sécurité) et de sûreté, tout en  assurant un prix compétitif pour susciter un maximum de trafic passagers et marchandises.

Compte tenu de l'importance du transport maritime dans l'économie nationale, le gouvernement développera, dans le cadre d'une vision intégrée, une série de mesures d'ordre législatif, réglementaire et technique pour accroître l'efficience de ce mode de transport.

Dans ce cadre, l'Exécutif prévoit des actions prioritaires qui seront mises en œuvre comme l'installation du guichet unique, le développement des zones logistiques, le renforcement du Pavillon national passagers et Fret et le lancement du cabotage national à partir du port de DjenDjen.

Concernant le transport aérien, outre le renforcement de la capacité des compagnies nationales et l'achèvement de la construction des nouvelles aérogares d'Alger et d'Oran appelées à devenir des hub internationaux, le gouvernement compte réviser le cadre réglementaire régissant l'aviation civile dans le but de sa mise à niveau aux standards internationaux.

A ce titre, plusieurs actions sont envisagées notamment le renforcement des fonctions régaliennes de l'Etat par l'élaboration d'un plan de développement du transport aérien, la révision du cadre législatif, réglementaire et organisationnel lié aux aspects techniques et économiques y afférents.

Il s'agit, en outre, de moderniser et d'entretenir des équipements (certification des aéroports et des services de navigation) et d'améliorer la rentabilité des aérogares.

Lu 371 fois Dernière modification le lundi, 19 juin 2017 19:04

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

2017.. une année blanche

Les importations d’automobiles suspendues

2017.. une année blanche

Madjer :

remplacé mercredi l'Espagnol Lucas Alcaraz

Madjer : "J'ai les compétences qu'il faut pour diriger les Verts"

4 000 retraits de permis en un mois

Sécurité routière à Alger

4 000 retraits de permis en un mois

Le e-commerce bientôt encadré

Un projet de loi au niveau de l’APN

Le e-commerce bientôt encadré

ville touristique ou dépotoir ?

Aïn Tagouraït (Tipasa)

ville touristique ou dépotoir ?

Le verbe «gaspiller» conjugué à tous les temps

Journée mondiale contre le gaspillage alimentaire

Le verbe «gaspiller» conjugué à tous les temps

L’Ordre des médecins se dit inquiet

Insécurité dans les hôpitaux

L’Ordre des médecins se dit inquiet

Le problème sera résolu à l'horizon 2020

Necib au sujet du rejet des eaux usées à Alger

Le problème sera résolu à l'horizon 2020

270 000 logements à réaliser en 2018

Ils concerneront les formules AADL, LPA et ruraux

270 000 logements à réaliser en 2018

La Trésorerie de la Cnas bat de l’aile !

Avec 12 milliards de DA remboursés rien que pour les arrêts de maladie

La Trésorerie de la Cnas bat de l’aile !