LCA - 7,12 milliards de dollars d’importation en 10 mois

ph: archive

Lait, sucre, légumes secs

7,12 milliards de dollars d’importation en 10 mois

En dépit de l’instauration des licences, la facture d’importation de l’Algérie en matière de produits alimentaires est toujours en hausse.


Durant les 10 premiers mois de l’année en cours, le Trésor public a déboursé 7,12 milliards de dollars, contre 6,81 milliards durant la même période de 2016, soit une hausse de 4,5%.

Selon les chiffres du Centre national de l'information et des statistiques des Douanes (Cnis) diffusés hier par l’APS, les importations du lait, sucre et légumes secs ont connu des hausses importantes, seules les céréales et des viandes ont enregistré une baisse.

Ainsi, les céréales (blé dur, tendre...), semoule et farine ont été importées pour un montant de 2,27 milliards de dollars contre 2,4 milliards précédemment, en baisse de 5,2%, correspondant à une diminution de près de 130 millions de dollars.

Les viandes ont été importées pour 173,96 millions de dollars contre 203,6 millions sur la même période de 2016, soit une diminution de 14,55%, en recul de 30 millions de dollars entre les deux périodes de comparaison.

Par contre, la facture d'importation des laits et produits laitiers a enregistré une augmentation de 53,1%. Elle a franchi les 1,22 milliard de dollars entre début janvier et fin octobre 2017, contre 798,84 millions de dollars durant la même période de l'année précédente.

Même constat pour les importations de sucres et sucreries. Les importations se sont chiffrées à 913,42 millions de dollars contre 742,03 millions de dollars (+23,1%), en hausse de plus de 171 millions de dollars.

Quant à la facture d'importation du café et thé, elle a atteint 367,4 millions de dollars contre 340,41 millions auparavant (+8%), soit une augmentation de 27 millions de dollars.

Pour les légumes secs et autres, ils ont été importés pour un montant de 314,6 millions de dollars contre 246,3 millions antérieurement (+27,73%), en hausse de plus de 68 millions de dollars.

Concernant les huiles destinées à l'industrie alimentaire (classées dans le groupe des biens destinés au fonctionnement de l'outil de production), leurs importations ont grimpé à 701,76 millions de dollars contre 587,84 millions auparavant (+19,4%), soit une augmentation de 114 millions de dollars.

Ainsi, la facture globale du groupe des produits alimentaires et des huiles destinées à l'industrie alimentaire a coûté 7,82 milliards de dollars sur les dix premiers mois de 2017 (contre plus de 7,4 milliards de dollars sur la même période de 2016), en hausse de plus de 400 millions de dollars.

Par ailleurs, la facture d'importation des médicaments a reculé en passant à 1,59 milliard de dollars contre 1,65 milliard précédemment (-3,7%), en recul de 61 millions de dollars.

Lu 99 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Le vaccin made in Algeria dans 3 ans

Création d’une société mixte algéro-française

Le vaccin made in Algeria dans 3 ans

Le Président Bouteflika est «parfaitement en forme»

Jean-Yves Le Drian, MAE français

Le Président Bouteflika est «parfaitement en forme»

Ouyahia courtise les Algériens de l’étranger

Des mesures incitatives annoncées à leur faveur

Ouyahia courtise les Algériens de l’étranger

Le général à la retraite Mohamed Attailia est mort

à l’âge de 86 ans 

Le général à la retraite Mohamed Attailia est mort

Signature prochaine d’une charte entre le FCE et Ouyahia

Mise en œuvre du partenariat public-privé

Signature prochaine d’une charte entre le FCE et Ouyahia

A quoi veut jouer Trump ?

Statut de Jérusalem

A quoi veut jouer Trump ?

La coopération économique et sécuritaire au menu

Ahmed Ouyahia aujourd’hui à Paris

La coopération économique et sécuritaire au menu

Macron veut de nouvelles relations avec les jeunes

Le dossier mémoriel en suspens

Macron veut de nouvelles relations avec les jeunes

Utilisation de 150 000 tonnes/an de sucre

Industrie de production de boisson

Utilisation de 150 000 tonnes/an de sucre

Une visite de courte durée

Macron aujourd’hui à Alger

Une visite de courte durée