LCA - Ali Laskri démissionne de l’instance présidentielle

FFS

Ali Laskri démissionne de l’instance présidentielle

Par: 

Malaise au FFS. Un troisième membre d’instance présidentielle du parti vient de claquer la porte. Il s’agit de l’homme fort et influent Ali Laskri. Sans plus de précisions, M. Laskri a annoncé dans une lettre interne sa décision de remettre son mandat aux militants qui l’ont élu lors du 5e congrès. «Je vous informe de mon retrait, en démissionnant en ma qualité de membre de l’instance présidentielle et coordinateur, à compter de ce jour et de remettre mon mandat aux militants qui m’ont élu lors du 5e congrès», a écrit Laskri dans cette missive.

Ali Laskri quitte ainsi l’instance présidentielle du FFS, dont il est devenu membre en 2013, après avoir occupé le poste de premier secrétaire du parti de 2011 à 2013. Il avait déjà occupé ce poste de 2004 à 2007. Avec la démission de Laskri, qui survient après celle de Saida Ichalamen et après l’exclusion de Rachid Hallat de l’instance présidentielle du FFS, celle-ci se retrouve avec moins de trois membres, ce qui, selon l’article 48 des statuts du parti, rappelé par le démissionnaire, rend nécessaire la convocation d’un congrès extraordinaire pour élire une nouvelle instance présidentielle. Quant aux motifs qui sont derrière la démission de Laskri de l’instance présidentielle du FFS, ils seront connus lors de la session du conseil national du parti qui se tiendra les 16 et 17du mois en cours.  M. Laskri a promis de s’expliquer.

Lu 58 fois
LCA

Le Quotidien Algérien de l’économie et des Finances

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Gaïd Salah aujourd’hui à Bordj El-Bahri

Réunion d'orientation des responsables des structures de formation de l’ANP

Gaïd Salah aujourd’hui à Bordj El-Bahri

300 000 opérations de retraits en trois jours

Algérie Poste/ Carte Edahabia

300 000 opérations de retraits en trois jours

581 enseignants grévistes radiés et 19 000 mis en demeure

Le ministère de l’Education sévit

581 enseignants grévistes radiés et 19 000 mis en demeure

«Certains intellectuels s’opposent à l’enseignement de l’arabe en France»

Jack Lang, ancien ministre français de la Culture

«Certains intellectuels s’opposent à l’enseignement de l’arabe en France»

90 safranières ont déjà été créées

L’or rouge en Algérie

90 safranières ont déjà été créées

Un produit que la lourdeur administrative peut faire disparaître

Le couteau «Bou Saâdi»

Un produit que la lourdeur administrative peut faire disparaître

Le parent pauvre de l’économie nationale

Les métiers artisanaux en Algérie

Le parent pauvre de l’économie nationale

Michel Cornaton dénonce le «mensonge d'Etat»

Dans une «guerre sans nom»

Michel Cornaton dénonce le «mensonge d'Etat»

1,1 million de personnes assistées par l’Etat

Agence de développement social (ADS)

1,1 million de personnes assistées par l’Etat

Une percée et du potentiel

Industrie du textile et des cuirs

Une percée et du potentiel