LCA - Le rôle stratégique de l’Algérie souligné

ph: archive

4e session du Dialogue stratégique franco-algérien

Le rôle stratégique de l’Algérie souligné

Par:  Reda Hadi

La coopération algéro-française dans les domaines politiques et sécuritaires a connu un nouveau jalon avec la tenue, à Paris, de la 2e session du Dialogue stratégique instauré à cet effet. A l’issue de cette réunion tenue à huis clos, aucune information n’a été donnée, le ministre algérien, M. Messahel, s’étant contenté de dire que le Dialogue stratégique algéro-français sur les questions politiques et sécuritaires est un mécanisme mis en place depuis longtemps. Et cela, depuis le 30 mai 2015 avec la première session tenue à Alger. Généralement, ce genre de mécanisme permet un échange de vues sur certaines questions d'importance pour les deux pays, notamment tout ce qui a trait à la stabilité et à la paix dans notre région.


Ce Dialogue entre l’Algérie et la France s’inscrit dans le cadre des consultations bilatérales de haut niveau instituées entre l’Algérie et la France. L’arrivée à Alger de Jean-Yves Le Drian, ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères, entre dans le cadre de la 4e session du Comité économique mixte algéro-français (Comefa) et la 4e session du Dialogue stratégique algéro-français.
Les chefs de diplomatie des deux pays ont co-présidé, dans la matinée d’hier, la quatrième session du Comefa en présence du côté algérien, du ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi et, du côté français, du ministre de l'Economie et des Finances.

Les deux parties se sont penchées, essentiellement, sur l'examen de l'état du partenariat économique bilatéral et les perspectives de son élargissement et de sa densification.

Pour des observateurs, l’Algérie reste un atout majeur et un allié politique essentiel dans la politique entreprise par  la France (renforcée par le Président Macron) pour redorer son blason en Afrique. Même si des questions restent encore en suspens, il n’en demeure pas moins que l’aspect économique prime dans les nouvelles relations entre ces deux pays de la méditerranée.

M Le Drian a, lors de son arrivée à Alger, relevé l'existence d'une forme d'accélération et «un cycle très positif des relations algéro-françaises.

«Il y a une forme d'accélération dans l'ampleur de nos relations, puisque se tiendra un Comité de haut niveau ministériel au mois de décembre prochain. Nous sommes dans un cycle très positif de nos relations et nous voulons l'acter par cette rencontre», a-t-il soutenu. Le chef de la diplomatie française, qui se trouve à Alger dans le cadre de la 4e session du Comité économique mixte algéro-français (Comefa) et la 3e session du Dialogue stratégique algéro-français, a exprimé sa satisfaction de venir assister à cette réunion de l'organisme qui «régule et organise les relations économiques entre la France et l'Algérie. Cela fait un moment que nous ne sommes pas réunis», a-t-il précisé.

M.Le Drian a indiqué dans ce sens, que la 3e session du dialogue stratégique va permettre à l'Algérie et la France de travailler «ensemble» sur la sécurité des deux pays, soulignant que cette rencontre sera également l'occasion de discuter sur la collaboration bilatérale sur certaines crises comme «en Libye et en particulier au Mali où les accords d'Alger sont la marque de ce que nous devons faire dans les mois qui viennent». 

M.Le Drian, qui était accompagné du ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a été accueilli, à son arrivée à Alger, par le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, en présence du ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi.

Lu 157 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

La transition énergétique en question

Conférence-exposition du FCE demain à Alger

La transition énergétique en question

Renault, maître du marché automobiles en Algérie

Avec 62% du marché algérien

Renault, maître du marché automobiles en Algérie

Les malades livrés à eux-mêmes

Grève des résidents et paramédicaux à Alger

Les malades livrés à eux-mêmes

Tiguentourine reprend des couleurs

5 ans après l’attentat terroriste

Tiguentourine reprend des couleurs

Le financement des collectivités au menu

Bédoui réunira les présidents d'APW et d'APC demain

Le financement des collectivités au menu

Investissement hydrocarbures à l’étranger

L’offensive de la Sonatrach  

Investissement hydrocarbures à l’étranger

Le Fonds national désormais opérationnel

Destiné à la formation continue des travailleurs

Le Fonds national désormais opérationnel

Le privé à la rescousse de la Cnan et Air Algérie

Ouverture du fret aérien et maritime

Le privé à la rescousse de la Cnan et Air Algérie