LCA - Le chiffre d'affaires «impacté par la concurrence»

ph: archive

Air Algérie

Le chiffre d'affaires «impacté par la concurrence»

La compagnie Air Algérie a enregistré une baisse du chiffre d'affaires sur les 9 premiers mois de l'année en cours dans le sillage de «la concurrence des compagnies aériennes desservant l'Algérie», a indiqué, jeudi à Alger, son PDG, Bakouche Alleche.


L'arrivée d'un nombre important de nouvelles compagnies aériennes concurrentes sur le marché algérien s'est traduite par une prise des parts du marché par ces transporteurs, a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse tenue à l'issue de la rencontre annuelle entre Air Algérie et ses partenaires-agences de voyage au nombre de 506. Actuellement, une vingtaine de compagnies concurrentes activent en Algérie.

Dans ce sens, le nombre de passagers transportés par Air Algérie a «globalement diminué» en 2017, a-t-il relevé tout en se gardant de donner l'ordre de grandeur de cette baisse du chiffre d'affaires. Questionné sur une éventuelle augmentation des tarifs des billets, M. Alleche a expliqué que la compagnie n'échapperait pas aux conséquences de la dépréciation de la monnaie nationale ajoutant qu'«il faut trancher entre les charges et les tarifs» tout en prenant en considération l'offre et la demande.

Les coûts des billets sont établis en fonction de la concurrence et des coûts des charges de la compagnie, selon lui.

Quant à la situation financière de cette entreprise, il a indiqué qu'elle était «équilibrée» et qu'elle a entrepris le remboursement des prêts obtenus auprès d'un consortium de banques publiques ainsi que du Fonds national d'investissement (FNI) pour l'achat d'avions. Sur ce point, il a précisé qu'Air Algérie rembourse quatre milliards de dinars/an et qu'à l'horizon 2020, elle aura remboursé douze milliards de dinars.

Par ailleurs, il a fait savoir que cette compagnie nationale enregistrait actuellement un taux de ponctualité moyen de 72%, et table sur un taux de plus de 80% dans les deux prochaines années.

Concernant l'évaluation de l’opération d’e-paiement, lancée en octobre 2016, le responsable de la division commerciale d'Air Algérie, Zoheir Houaoui, a fait savoir que l'achat des billets par ce mode de paiement n'avait pas atteint le niveau escompté.

Lu 137 fois Dernière modification le dimanche, 08 octobre 2017 20:02

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

ville touristique ou dépotoir ?

Aïn Tagouraït (Tipasa)

ville touristique ou dépotoir ?

Le verbe «gaspiller» conjugué à tous les temps

Journée mondiale contre le gaspillage alimentaire

Le verbe «gaspiller» conjugué à tous les temps

L’Ordre des médecins se dit inquiet

Insécurité dans les hôpitaux

L’Ordre des médecins se dit inquiet

Le problème sera résolu à l'horizon 2020

Necib au sujet du rejet des eaux usées à Alger

Le problème sera résolu à l'horizon 2020

270 000 logements à réaliser en 2018

Ils concerneront les formules AADL, LPA et ruraux

270 000 logements à réaliser en 2018

La Trésorerie de la Cnas bat de l’aile !

Avec 12 milliards de DA remboursés rien que pour les arrêts de maladie

La Trésorerie de la Cnas bat de l’aile !

En bonne voie, selon Xavier Driencourt

Projet d’usine de Peugeot en Algérie

En bonne voie, selon Xavier Driencourt

«L’APN assumera sa responsabilité»

Financement non conventionnel, inflation, gaz de schiste

«L’APN assumera sa responsabilité»

10 185 médecins algériens exercent en France

Ils représentent 38% des étrangers installés à Paris

10 185 médecins algériens exercent en France

L’Algérie résiste avec un taux de croissance de 1,5%

Malgré la récession et la crise

L’Algérie résiste avec un taux de croissance de 1,5%

500 milliards de DA de subvention en 2018

L’Etat à la rescousse de la CNR

500 milliards de DA de subvention en 2018