LCA - Bientôt des logements à 6 millions de DA

Les promoteurs courtisent la couche moyenne

Bientôt des logements à 6 millions de DA

Par:  Par Zahir R

Les promoteurs immobiliers veulent séduire les gens issus de la couche moyenne. Ces derniers tentent de s’organiser dans l’objectif de réduire le prix de logement et donner une opportunité à ces personnes écartées des programmes actuels de bénéficier d’un logement décent.

Ces promoteurs affiliés à l’Organisation nationale des promoteurs immobiliers (Onpi) se disent prêts à baisser le prix de logement qui dépasse un milliard de dinars, actuellement à six millions de dinars.

«Je pense que ce prix est compétitif et permettra à la couche moyenne, dont son nombre est intéressant, de décrocher un logement de qualité», a souligné, hier, le premier vice-président de l’Onpi, Hassen Merabet.

Pour atteindre cet objectif, cette Organisation ambitionne la création de centrales d’achats de matériaux de construction. Ces centrales permettront aux promoteurs de s’approvisionner de produits de qualité et moins cher.

«Nous sommes en train de recenser les gens qui activent dans la production et vente des matériaux de construction pour la création de centrales d’achats et mettre en relation le promoteur et ces centres pour s’approvisionner continuellement, même s’il n’a pas d’argent», a annoncé M. Merabet qui s’exprimait sur les ondes de la Radio nationale « Chaîne I».

Les promoteurs immobiliers sont, également, fascinés par le programme de logement destiné à nos compatriotes établis à l’étranger. Affirmant que ce programme a été approuvé par le ministère de l’Habitat sur proposition de l’Onpi, M Merabet a précisé que les souscripteurs de cette formule paieront leurs logements en devise. «Nous sommes un peu en retard, mais on peut le rattraper», dira-t-il d’emblée, tout en avouant que «l’Algérie a besoin d’argent de ses citoyens établis à l’étranger afin de dynamiser l’économie nationale».

Il a, en outre, précisé que son Organisation partira à l’étranger pour des rencontres afin d’arrêter le prix du mètre carré, les modalités de paiement et le choix des sites.

Questionné sur les projets de logements à l’arrêt, le même responsable a fait savoir que l’Onpi est prête à accompagner les promoteurs qui font face à des difficultés financières et autres contraintes, pour livrer leurs projets dans les délais.

Selon les dires de M. Merabet, l’Onpi veut être un partenaire fiable pour le gouvernement, pour cela, les promoteurs sont appelés à se structurer afin de régler les problèmes de la corporation.

Dans ce cadre, il a fait savoir que son Organisation compte dans ses rangs actuellement quelque 1 000 promoteurs issus de 35 wilayas. Ce nombre est appelé à atteindre  5 000 promoteurs durant l’année en cours.

L’invité de la Radio a rappelé que sur 9 400 promoteurs immobiliers, 5 000 d’entre- eux sont agréés, dont 1 800 détiennent des projets et 3 200 sont en chômage «forcé», dicté par le manque de programme et le favoritisme dont ont bénéficié les entreprises étrangères au détriment des nationales. Selon lui, depuis l’arrivée de Abdelwahid Temmar à la tête du ministère, les choses ont «évolué».

Il a suggéré que l’affectation des programmes de logements doit se faire selon les capacités de chaque promoteur. «Si on donne 50 logements par promoteur, on aura 470 000 unités», a-t-il relevé, avant d’appeler le gouvernement à les accompagner à travers la réduction des impôts et autres facilités comme la réduction de délai pour la délivrance de permis de construction.

Lu 156 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A lire aussi

Gaïd Salah aujourd’hui à Bordj El-Bahri

Réunion d'orientation des responsables des structures de formation de l’ANP

Gaïd Salah aujourd’hui à Bordj El-Bahri

300 000 opérations de retraits en trois jours

Algérie Poste/ Carte Edahabia

300 000 opérations de retraits en trois jours

581 enseignants grévistes radiés et 19 000 mis en demeure

Le ministère de l’Education sévit

581 enseignants grévistes radiés et 19 000 mis en demeure

«Certains intellectuels s’opposent à l’enseignement de l’arabe en France»

Jack Lang, ancien ministre français de la Culture

«Certains intellectuels s’opposent à l’enseignement de l’arabe en France»

90 safranières ont déjà été créées

L’or rouge en Algérie

90 safranières ont déjà été créées

Un produit que la lourdeur administrative peut faire disparaître

Le couteau «Bou Saâdi»

Un produit que la lourdeur administrative peut faire disparaître

Le parent pauvre de l’économie nationale

Les métiers artisanaux en Algérie

Le parent pauvre de l’économie nationale

Michel Cornaton dénonce le «mensonge d'Etat»

Dans une «guerre sans nom»

Michel Cornaton dénonce le «mensonge d'Etat»

1,1 million de personnes assistées par l’Etat

Agence de développement social (ADS)

1,1 million de personnes assistées par l’Etat

Une percée et du potentiel

Industrie du textile et des cuirs

Une percée et du potentiel